http://www.outaouais-laurentides.upa.qc.ca

Mardi dernier, une trentaine de producteurs ont participé au congrès de secteur de l’UPA Laurentides-Pays-d’en-Haut. Sachant que ce syndicat regroupe 102 fermes, on doit admettre que le taux de participation a été très élevé. Le projet «Banque de terres», issu du PDZA de la MRC des Laurentides, y a été présenté et le sujet a suscité beaucoup d’intérêt. Avant même son lancement officiel, 7 terres agricoles sont déjà rendues disponibles.
Deux candidats aux élections fédérales ont assisté à la rencontre pour appuyer la gestion de l’offre et faire valoir certains aspects du programme de leur parti politique. Deux résolutions ont également été adoptées. La première, propose que la Fédération des producteurs d’œufs du Québec augmente le nombre de poules pondeuses sans quota. La deuxième, demande à l’UPA d’intervenir pour éviter l’imposition des mesures plus contraignantes dans la construction de bâtiment agricole notamment le recours obligatoire à des ingénieurs ou architectes.