http://www.outaouais-laurentides.upa.qc.ca

Travailler avec les producteurs, s’adapter à leur réalité en modernisant les lois et les règlements qui les touchent et leur fournir flexibilité et soutien pour qu’ils adaptent leurs pratiques aux nouvelles normes environnementales : un certain consensus s’est dégagé lors d’une rencontre entre des agriculteurs et les candidats de la circonscription de Prévost, le 26 septembre.

La rencontre, organisée par l’UPA des Basses-Laurentides, a permis de regrouper des représentants des quatre principales formations politiques et une trentaine de producteurs locaux dans une ambiance décontractée à la Fromagerie de la Table ronde, à Sainte-Sophie.

Les participants disposaient de quelques minutes pour présenter leur vision et leurs engagements en matière d’agriculture, avant de participer à une période de questions et d’échange avec les agriculteurs. La séance était animée et modérée par Réal Gauthier, producteur de lait.

Marguerite Blais, candidate de la CAQ, était accompagnée de son collègue Mario Laframboise, député sortant et candidat de Blainville. Mme Blais a d’emblée abordé la question de la santé psychologique des producteurs s’est engagée à développer le service de travailleurs de rang dans la région. Les deux représentants de la CAQ ont présenté leurs engagements en matière d’agriculture, notamment la création d’un fonds d’investissement de 50 M$ par année dans le secteur et une plus grande flexibilité des programmes de soutien en agriculture. Mme Blais et M. Laframboise ont assuré que la Politique bioalimentaire instaurée par les libéraux serait mise en œuvre par un gouvernement caquiste.

Naömie Goyette, candidate du PLQ, a souligné son intention d’écouter les agriculteurs et de travailler de concert avec eux. Elle a réitéré la détermination de son parti à sauvegarder la gestion de l’offre, s’est positionnée contre l’approche de gros acquéreurs de terres agricoles comme PANGEA, et a évoqué l’adoption d’un tarif d’électricité préférentiel pour les agriculteurs. Mme Goyette a également dit souhaiter élaborer un plan d’accompagnement pour aider les  entreprises à faire face à la hausse du salaire minimum.

Paul St-Pierre-Plamondon, candidat du PQ, a fustigé le gouvernement Trudeau, qu’il tient responsable de brèches dans la gestion de l’offre. Il a fait valoir le leadership de son parti dans son engagement à maintenir l’intégrité de ce système. Il a également soulevé le concept de souveraineté alimentaire et s’est engagé à ce que les institutions publiques soient approvisionnées en produit québécois.

La candidate de QS, Lucie Mayer, s’est brièvement entretenue avec les agriculteurs avant le début de la rencontre. Mme Mayer, qui se déplace en fauteuil roulant, a ensuite cédé sa place à son collègue Mathieu Quintal, compte tenu de la difficulté d’accès à l’étage. M. Quintal, responsable par intérim de la commission thématique Agroalimentaire et ruralité à QS, a affirmé que « l’évolution de l’agriculture passe par le savoir » et que son parti allait favoriser plus de services-conseils agronomiques indépendants. Il a également souligné l’importance de réduire le gaspillage alimentaire et de soutenir la production biologique et la diversification des productions agricoles.

Plusieurs ont souligné l’importance de moderniser la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles, de favoriser la remise en culture des terres en friche et de faire respecter le principe de réciprocité dans les ententes commerciales.

« La rencontre a permis non seulement de connaître la position des candidats sur des enjeux qui nous tiennent à cœur, mais aussi de créer un contact avec eux et les sensibiliser à la réalité et aux préoccupations des producteurs », a noté Audrey-Claude Lemaire, présidente de l’UPA Basses-Laurentides.

Richard Maheu, président de la Fédération UPA Outaouais-Laurentides, Paul St-Pierre-Plamondon (PQ), Audrey-Claude Lemaire, présidente de l’UPA Basses-Laurentides, Mathieu Quintal (en remplacement de Lucie Mayer, QS), Naömie Goyette (PLQ), Réal Gauthier, animateur et modérateur, Marguerite Blais (CAQ, Prévost) et Mario Laframboise (CAQ, Blainville).