http://www.outaouais-laurentides.upa.qc.ca

St-Eustache, 25 novembre 2014 – L’Union des producteurs agricoles de la région Outaouais-Laurentides est très préoccupée par le climat d’incertitude créé par le gouvernement provincial. De toute évidence, les récentes informations émanant de la colline parlementaire n’ont que pour résultat de générer l’inquiétude au sein de la communauté agricole et du monde rural.

« Même si Québec tente d’être rassurant pour le secteur agroalimentaire, nous espérons que le ministre de l’Agriculture pourra influencer son gouvernement afin qu’il préserve le support indispensable de l’État envers nos producteurs. L’insécurité qui plane sur le monde agricole pourrait avoir des impacts désastreux sur les décisions d’investissement des entreprises agricoles. Il serait irresponsable de jouer ainsi avec l’économie de nos régions » a déclaré le président de l’UPA Outaouais-Laurentides, Richard Maheu.

La volatilité des marchés, les risques climatiques et les maladies sont inhérents au secteur agricole, et ce, partout dans le monde. Tous les pays développés apportent un soutien à leur agriculture. Or, les plus récentes données démontrent que le soutien accordé aux agriculteurs québécois est plus bas que celui des pays de l’OCDE, malgré les prétentions de la commission de révision des programmes.

L’agriculture joue un rôle économique de premier plan dans le développement du Québec et de ses régions. En 2013, l’agriculture et la transformation alimentaire ont, en effet, généré près de 200 000 emplois, soit un emploi sur 20 au Québec. Elles ont engendré plus de 17 G$ de PIB, représentant 5,9 % du PIB québécois. Elles ont aussi apporté plus de 4,5 G$ aux revenus des divers paliers de gouvernement.

« Les producteurs agricoles sont des entrepreneurs qui prennent leurs décisions d’investissement sur la base des risques qu’ils rencontrent. Le ministre de l’Agriculture doit agir et démontrer qu’il sert les intérêts du monde agricole » a conclu le président de la Fédération Outaouais-Laurentides.

L’UPA Outaouais-Laurentides compte 2 600 entreprises agricoles sur le territoire des régions administratives de Montréal, Laval, Outaouais et Laurentides.

— 30 —

Source et information :
Kevin Bilodeau
Agent de communication
Fédération UPA Outaouais-Laurentides
450 472-0440, poste 229
514 799-2567