http://www.outaouais-laurentides.upa.qc.ca

Mont-Laurier, 26 janvier 2017 – Élus, représentants des motoneigistes et quadistes, des pourvoiries, du milieu des affaires, de l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration de la région de Mont-Laurier, producteurs locaux : une centaine de personnes ont uni leur voix ce matin à Mont-Laurier pour déplorer la réforme du Programme de crédit de taxes foncières agricoles.

La manifestation initiée par le Syndicat UPA La Lièvre a débuté à 10h devant le bureau du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Les manifestants se sont ensuite dirigés vers le restaurant Le Café de la gare.

Les producteurs locaux ont renouvelé leur demande mainte fois adressée au ministre Paradis au cours des derniers mois : annuler la réforme et amorcer une véritable refonte de la fiscalité municipale. Des agriculteurs ont déjà affirmé leur intention de bloquer l’accès aux sentiers de motoneige, si le ministre Paradis ne montrait aucune ouverture à leurs demandes d’ici le 6 février.

« Le Programme a été créé en 1991 pour qu’il y ait une équité envers les producteurs. Aujourd’hui, il a besoin d’être complètement repensé, pour mieux refléter la réalité agricole, a affirmé Mario Lauzon, président du Syndicat UPA La Lièvre. La réforme qui nous est imposée ne répond pas du tout à ça : c’est un travail bâclé qui va coûter cher aux agriculteurs. On a besoin d’un ministre qui a à cœur la compétitivité des entreprises agricoles du Québec. M. Paradis ne nous écoute pas. Alors on va parler plus fort! »

« Nous déplorons la fermeture des sentiers car le cœur de notre mission est d’entretenir des sentiers sécuritaires et de qualité pour les motoneigistes qui ont payé leurs droits d’accès. La fin de la saison aurait également un impact important : on parle d’une activité générant plus de 35 M$ dans les Hautes-Laurentides. Cependant l’Association des clubs de motoneige des Hautes-Laurentides demande au gouvernement de mettre la réforme sur la glace afin de se donner le temps de négocier et de convenir d’une entente entre les parties concernées, à la satisfaction de celles-ci », a dit M. Daniel Dostaler, président de cette Association qui regroupe les neuf clubs de la région.

« Rien n’empêche le ministre de l’Agriculture de surseoir à cette réforme controversée afin d’y apporter les changements appropriés. Nous avons déjà proposé qu’un négociateur soit nommé afin de dénouer l’impasse, mais le ministre n’a jamais réagi. Je demande aujourd’hui au premier ministre Philippe Couillard d’intervenir avant que la situation s’envenime. Si les menaces d’un blocus sont mises à exécution, le gouvernement sera le seul responsable. Monsieur Couillard, il y aurait de graves conséquences pour notre région, vous avez le devoir d’agir », a déclaré le député de Labelle, Sylvain Pagé.

M. Pagé était un des nombreux élus présents à l’événement. Les représentants de 17 municipalités de la région ont accepté l’invitation et manifesté leur appui aux agriculteurs.

Depuis mars 2016, le ministre Paradis prétend que sa réforme se fera à coût nul pour les agriculteurs. Des analyses menées par la Fédération, auprès de 25 producteurs des régions des Laurentides et de l’Outaouais et validées par l’auditeur indépendant Raymond Chabot Grant Thornton, montrent que la réforme majorera leur compte de taxes jusqu’à 75 %. Les hausses anticipées varient de quelques centaines à quelques milliers de dollars.

Bien que ces résultats ne puissent être généralisés, ils permettent de réfuter les prétentions du ministre. La réforme plombera assurément le budget d’un certain nombre d’agriculteurs sur ce territoire.

Les activités de mobilisation contre la réforme du PCTFA se poursuivront au cours de la prochaine semaine. 

À propos de la Fédération UPA Outaouais-Laurentides

La FUPAOL est une organisation syndicale qui représente les quelques 2 500 producteurs agricoles des 16 MRC situées sur le territoire de l’Outaouais, des Laurentides, de Laval et de Montréal et offre services et soutien professionnels à leur entreprise.

 

www.outaouais-laurentides.upa.qc.ca

— 30 —

Source et information :
Nathalie Villeneuve
Conseillère communication et affaires publiques
Fédération UPA Outaouais-Laurentides
450 472-0440 poste 228