http://www.outaouais-laurentides.upa.qc.ca

Notre bilan de l’année et nos projets pour le futur le confirment : les priorités de l’UPA Outaouais-Laurentides sont dictées par des producteurs et sont orientées vers les producteurs. À preuve, plusieurs initiatives entreprises récemment et d’autres auxquelles nous nous attarderons au cours des prochains mois.

Près de la moitié des producteurs ont déjà été rencontrés individuellement par un administrateur de l’UPA au cours de la dernière année. Je suis d’ailleurs extrêmement fier du travail que vos administrateurs ont fait à ce sujet. Ça prend des convictions et de la détermination pour accomplir cette tâche. S’il y a une preuve que les syndicats accordent de l’importance à leurs membres, c’est bien quand je vois un groupe d’administrateurs de syndicat qui se partage la liste des membres à rencontrer au cours des prochains mois. Comme s’ils n’étaient pas déjà assez occupés avec leurs entreprises. Rappelons que les membres du comité en vie syndicale de la Fédération avaient identifié cette priorité avant la démarche provinciale actuelle.

Il n’est pas toujours facile de réussir en agriculture. S’occuper de son monde, c’est aussi épauler ceux qui traversent des étapes difficiles. La santé psychologique de nos membres est importante et je suis très heureux de voir qu’une série d’initiatives seront réalisées au cours de la prochaine année pour qu’enfin on puisse aider les personnes qui vivent des moments difficiles. La santé psychologique de nos membres est importante.

La santé des agriculteurs dépend aussi de la situation financière de leur entreprise. Cette année, nous mettrons sur pied un véritable service d’aide à la gestion technico économique. Nous serons dorénavant en mesure d’accompagner nos producteurs dans l’évolution de leur entreprise.

Ces gestes concrets que nous accomplirons ensemble cette année m’amènent à penser que les quelques personnes, qu’on ne voit d’ailleurs pas souvent dans nos assemblées et qui se permettent de critiquer ouvertement l’Union, n’ont qu’à bien se tenir.

La prochaine année sera encore plus riche en évènements destinés à s’occuper de notre monde. C’est un engagement.

Richard Maheu