Dans le contexte actuel de la pandémie, la Fédération UPA O-L désire tenir ses producteurs membres informés des mesures mises en place et des actualités qui les touchent. Cette page est mise à jour régulièrement.

 

English version of this page – click here

 

Services aux membres

  • Les services aux producteurs sont maintenus.
  • Les portes du bureau de la Fédération sont fermées jusqu’au 13 avril. La réouverture se fera en fonction de la situation.
Si vous avez des documents à nous remettre, veuillez vous adresser à votre conseiller
  • Les services de la Fédération (Service de comptabilité et de fiscalité, Centre d’emploi agricole, vie syndicale)  sont assurés à distance, par téléphone et par courriel. Les producteurs sont donc invités à communiquer, préférablement par courriel, avec les divers services de la Fédération pour un suivi sur leurs dossiers.
  • Vous pouvez également contacter directement la personne que vous désirez rejoindre au 450 472-0440.
  • Soyez assurés que l’équipe de la Fédération met tous les moyens en place pour assurer la prestation de service à ses membres.

Dernières nouvelles

23 mars : services essentiels

Les activités de production de denrées alimentaires, comme celles des entreprises agricoles et de transformation alimentaire, des abattoirs sont considérées essentielles et sont donc maintenus.Voici la liste de tous les services et activités maintenus après l’annonce de la fermeture, jusqu’au 13 avril, des commerces et services non essentiels par le gouvernement.


Mot du président

Nous vivons aujourd’hui des moments difficiles, qui donnent un ton particulier à la saison qui approche.Je suis particulièrement sensible au stress que peut causer la situation à tous les producteurs de la région.

J’ai une pensée spéciale pour les producteurs maraîchers et autres grands employeurs de travailleurs étrangers qui sont sur la corde raide face à la fermeture des frontières canadiennes. Je pense aussi à nos acériculteurs qui sont touchés de plein fouet par les directives gouvernementales ordonnant la fermeture des cabanes à sucre. Je pense à vous tous.

Je veux cependant vous rappeler que vous n’êtes pas seuls, que l’UPA est là pour défendre vos intérêts et continuer de vous offrir les meilleurs services dans les circonstances. Depuis le début de la crise, la directrice de la Fédération et son équipe ont pris un train de mesures pour protéger la santé de ses employés et de sa clientèle.

Les enjeux associés à la pandémie dans le secteur agricole dépassent les fédérations régionales et sont actuellement d’ordre national. Des positions politiques et revendications sont communiquées par l’Union des producteurs agricoles, qui fait de nombreuses démarches dans le dossier des travailleurs étrangers temporaires. On peut suivre l’évolution de la situation à l’échelle provinciale via une section spéciale COVID-19  sur le site de l’UPA.

Consulter la section COVID-19 de l’UPA

La Fédération UPA Outaouais-Laurentides est à l’affût de tous ces développements et met à jour régulièrement les informations d’intérêt pour les producteurs de la région ici même, dans la section COVID-19 de son site internet. Cet espace devient donc un lieu privilégié pour prendre connaissance des développements régionaux importants. J’invite donc fortement les producteurs et les acteurs de la communauté qui désirent s’informer à ce sujet à visiter régulièrement cet espace, qui est mis à jour en continu.

J’invite également les administrateurs à informer leur réseau de l’existence de cette source d’information. Je les incite aussi à encourager les producteurs et leurs partenaires à s’inscrire à l’infolettre, qui sera publiée au besoin pendant cette période de crise. L’inscription à l’infolettre est facile : il suffit de cliquer sur le bouton prévu à cet effet sur la page d’accueil du site web de la Fédération. Passez le mot!

Stéphane Alary, président de la Fédération UPA Outaouais-LaurentidesLes consignes de distanciation sociale ne nous empêchent pas de rester en contact. Merci de rester ensemble, en demeurant connectés à votre organisation!


Mot de la directrice régionale

La Fédération à votre écoute!

L’UPA déclarée par le gouvernement provincial un service essentiel

Depuis le début de la crise, les enjeux politiques et économiques concernant  la COVID-19 nous relient tous plus que jamais avec la Confédération en lien avec le gouvernement et les différents ministères afin de faire valoir nos positions nationalement.  Les communications de la Fédération découlent de toutes les actions venant de la Confédération en temps réel.

Actuellement, depuis le début de la crise, la Fédération régionale Outaouais-Laurentides communique les informations validées et véridiques afin de bien vous informer. À travers les derniers jours, nos échanges avec vous, producteurs, démontrent bien notre besoin de s’informer les uns les autres de vos réalités auxquelles vous devez faire face.

C’est pourquoi notre équipe d’agents syndicaux, le service  du centre emploi agricole et le service de comptabilité et fiscalité sont au bout du fil afin de poursuivre leur travail auprès de vous.  D’ailleurs, les comptables et les agroéconomistes sont en mode support  pour vous soutenir dans les mesures gouvernementales mises en place.

Dans le contexte de la crise liée à la COVID-19, la Fédération considère que la représentation des intérêts des producteurs est plus importante que jamais. C’est pourquoi nos équipes poursuivent à maintenir nos services auprès de nos producteurs.  Les consignes de distanciation sociale ne nous empêchent pas de rester en contact.  « Merci de rester ensemble, en demeurant connectés à votre organisation », Stéphane Alary, président.

La Fédération et toute son équipe se mobilisent pour vous offrir le meilleur accompagnement possible en cette période de crise.

On peut d’ores et déjà consulter la liste des services et activités commerciales essentiels sur le site internet Québec.ca/coronavirus. La situation sera quotidiennement réévaluée. On retrouve notamment sur cette liste:

  • Épiceries et autres commerces d’alimentation
  • Grandes surfaces hors centre commercial (services d’épicerie …)
  • Produits pour exploitations agricoles (mécanique, engrais, etc.)
  • Production de biens alimentaires (entreprises agricoles, transformation alimentaire, breuvage, abattoirs, production maraîchère …)
  • Production des intrants nécessaires aux secteurs essentiels
  • Inspection des aliments
  • Approvisionnement et distribution des biens alimentaires, épiceries et dépanneurs

Solidairement, avec toute mon attention

Nathalie Messias, Directrice régionale


Travailleurs étrangers temporaires

Après la vive inquiétude suscitée par l’annonce de la fermeture de la frontière canadienne aux voyageurs étrangers, le gouvernement fédéral a répondu favorablement à la demande conjointe de l’UPA et de l’Association des producteurs maraîchers du Québec de faire une exception pour la venue de cette main-d’oeuvre essentielle pour nombre d’entreprises agricoles.

Bien que le gouvernement ait démontré cette ouverture, il reste beaucoup des ficelles à attacher pour concrétiser leur venue. Pour le moment, aucun travailleur ne peut arriver, le plan soumis est en analyse (santé publique). La pandémie étant mondiale, il y a également des négociations en cours avec les autres pays.  Tous les intervenants travaillent activement à trouver des solutions.

Lire le communiqué de l’UPA

 

La région Outaouais-Laurentides (O-L) est une des plus touchées au Québec, en raison de la présence importante de la production maraîchère sur ce territoire.

2 500* TET embauchés annuellement en O-L, dont près de 2000 dans les Basses-Laurentides

1 500* TET attendus cette année, du 1er avril au 30 septembre, en majorité dans les Basses-Laurentides

* Chiffres approximatifs

Au Centre d’emploi agricole (CEA) Outaouais-Laurentides, les actions suivantes sont prises :

  • Le CEA se prépare à recevoir les candidatures de travailleurs de la région (main-d’oeuvre locale) désirant travailler en agriculture
  • Diverses démarches sont également en cours pour faciliter le prolongement et la flexibilité des contrats des travailleurs étrangers déjà sur place

Activités syndicales et autres informations à l’attention des producteurs

  • Toutes les AGA de mars sont annulées
  • À compter du mercredi 18 mars, tous les encans réguliers et spécialisés seront tenus sans la présence des gens du public, et ce, incluant les producteurs. Tous les détails ici.

Informations utiles

31 mars:

  • Mesures intérimaires 30 mars 2020 (transformation, alimentation production maraîchère et animale, soins vétérinaires) de l’Institut National de Santé Publique du Québec. L’Institut National de Santé Publique du Québec a publié des mesures de prévention à mettre en place qui touchent le secteur agricole. Beaucoup d’autres mesures se trouvent sur le site (https://www.inspq.qc.ca/).

Marchés d’alimentation et commerces essentiels
Cette fiche présente les mesures de prévention à appliquer par les employeurs et les travailleurs du commerce (marchés d’alimentation et commerces essentiels) afin de protéger la santé des employés et des clients qui fréquentent le commerce. Ces mesures s’appliquent lorsque la transmission communautaire soutenue est confirmée par les autorités de santé publique.

Cliquez ici pour accéder au document

Travailleurs agricoles en productions maraîchères et animales
Cette fiche présente les mesures de prévention à appliquer par les employeurs et travailleurs agricoles en production maraîchère et animale afin de protéger la santé des employés et de ceux qui fréquentent le milieu de travail. Ces mesures s’appliquent lorsque la transmission communautaire soutenue est confirmée par les autorités de santé publique.

Cliquez ici pour accéder au document

Transformation alimentaire
Cette fiche présente les mesures de recommandations intérimaires concernant l’industrie de la transformation alimentaire. Ces mesures de prévention de la COVID-19 en milieu de travail seront adaptées en fonction de la situation épidémiologique de chaque région. Afin de protéger la santé des employés et de ceux qui fréquentent le milieu de travail, il est demandé aux employeurs et aux travailleurs de respecter les consignes données aux employés.

Cliquez ici pour accéder au document

Travailleurs en soins vétérinaires
Cette fiche présente les mesures de prévention à appliquer par les employeurs et travailleurs en soins vétérinaires afin de protéger la santé des employés et de ceux qui fréquentent le milieu de travail. Ces mesures s’appliquent lorsque la transmission communautaire soutenue est confirmée par les autorités de santé publique.

Cliquez ici pour accéder au document

  • 17 mars : Tableau des prestations disponibles pour les entreprises. Pour les mises à jour des informations qu’il contient et autres renseignement utiles, consulter la section COVID-19 du site d’Agricarrières. Les informations détaillées au sujet des différentes mesures d’aide son rassemblées ici.

  • Le Conseil canadien pour les ressources humaines en agricultures a créé une page web dédiée avec les derniers renseignements, recommandations, conseils de gestion des employés, outils (affiches, politiques) et liens vers les autorités. Ces informations visent à  aider les producteurs à réagir à la pandémie et à limiter l’impact et la propagation de la COVID-19 dans les entreprises agricoles.
  • La Financière agricole maintient ses services aux producteurs et offre de nouvelles mesures pour accompagner les producteurs.
  • Questions-réponses pour les clièntèles du MAPAQ
  • La CNESST a publié une liste de questions-réponses au sujet du coronavirus et de la santé et la sécurité au travail.
  • Les virus informatiques étant plus fréquents en période de crise, il est recommandé d’éviter de visiter des sites non reconnus pour avoir plus d’information sur le développement du COVID-19. Les sites officiels au Canada et du Québec sont les références à privilégier : site du gouvernement du Canada; site du gouvernement du Québec.
  • Écoute agricole des Laurentides (ÉAL) maintient son service de travailleur de rang. Sur la page Facebook d’ÉAL : des capsules informatives pour aider les producteurs à faire face au stress créé par la situation.


Union des producteurs agricoles (confédération) – Communications importante

Lire le Trait d’Union du 31 mars 2020 (infolettre de l’UPA)

30 mars 2020 : L’UPA a préparé un document expliquant les diverses mesures d’aide aux entreprises. Vous pouvez consulter le document en cliquant ici.

26 mars 2020 : Le président de l’UPA, Marcel Groleau, fait le point sur la situation en adressant une lettre aux producteurs et à partir d’une capsule vidéo. Cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder.

 

Lire le Trait d’Union du 31 mars 2020 (infolettre de l’UPA)


Foire aux questions

30 mars 2020

Q. Est-ce que les producteurs horticulture ornementale peuvent maintenir leurs opérations? Si oui, sous quelles conditions/mesures?

R. Plusieurs pourparlers et représentations effectués par Québec Vert, en collaboration avec les Producteurs en serre du Québec et l’Association québécoise des producteurs en pépinière ont permis d’obtenir du Gouvernement que les activités d’horticulture ornementale soient déclarées comme un service essentiel. Le ministre Lamontagne en a fait l’annonce le 30 mars.
Pour lire l’annonce de Québec vert cliquez ici

Q. Mon entreprise est en attente d’une inspection pour l’obtention de ma certification biologique. Que va-t-il se passer?

R. Concernant les inspections réalisées par les organismes de certification (OC), le Comité d’accréditation en évaluation de la qualité (CAEQ) a demandé aux OC de suivre les directives et recommandations du gouvernement du Québec et de ne pas mettre à risque leur personnel, leur clientèle, ni la population. Des mesures alternatives ont été instaurées notamment et entre autres, lorsque possible, le report jusqu’à 3 mois des inspections sur site, la mise en place de visite à distance et le télétravail pour les évaluations documentaires. Les certificateurs devront documenter l’évaluation des risques et se conformer à leur procédure en vigueur sur ce sujet. »

Q. L’agriculture est considérée comme un service prioritaire. Ai-je droit au service de garde pour mes enfants?

R. L’agriculture ne figure pas sur la liste des services essentiels ayant droit aux services de garde. Cependant, un producteur agricole qui exploite personnellement son entreprise ou par une société de personnes (SENC) peut se prévaloir de la prestation d’urgence du gouvernement fédéral s’il rencontre les conditions suivantes :

• il doit avoir eu au moins 5 000 $ de revenus d’entreprise dans les 12 derniers mois ou en 2019;
• il doit avoir cessé d’exécuter son travail pour son compte pour des raisons de Covid-19 pendant au moins 14 jours consécutifs compris dans la période de 4 semaines pour laquelle il demande le 2 000 $;
• il ne doit pas avoir de revenus pour ces 14 jours consécutifs.

Q. La CPTAQ est-elle ouverte ou fermée?

R. En raison de circonstances exceptionnelles ainsi que des mesures gouvernementales mises en place, la CPTAQ a pris la décision de suspendre toutes ses audiences. Toutefois, la Commission continue son travail, elle reçoit et traite toujours les demandes. L’aménagiste de la Fédération s’assure encore de défendre les intérêts des producteurs et du territoire agricole.