https://www.outaouais-laurentides.upa.qc.ca

La gestion de l’eau à l’étude pour Laval, Laurentides et Outaouais

Quels sont les besoins en eau des différents usagers et comment pourrait-on s’adapter pour atténuer les conflits d’usage et les impacts pour le milieu agricole, dans un contexte de changements climatiques? C’est la question posée par le projet de recherche RADEAU (Recherche participative d’alternatives durables pour la gestion de l’eau en milieu agricole dans un contexte de changement climatique). L’équipe tenait récemment une rencontre à Laval, une des régions à l’étude, en présence de producteurs. Elle sera en Outaouais le 23 avril et dans les Laurentides prochainement. Ce projet financé par le ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation implique le consortium d’experts en climatologie Ouranos, également engagé dans la démarche Agriclimat actuellement en cours sur le territoire de la Fédération.

Water management under study for Laval, Laurentides, and Outaouais

What are the water requirements of different users, and how can we adapt our system to mitigate usage conflicts and impacts for the farming community in a context of climate change? That’s the question being asked by the RADEAU (participatory research in sustainable water management alternatives in a context of climate change) project. The team recently held a meeting in Laval, one of the regions under study, which was attended by farmers. The team will be in Outaouais on April 23 and in Laurentides in the near future. The MAPAQ-funded project involves the Ouranos consortium of climatology experts. The consortium is also involved in Agriclimat, which is currently taking place within the Federation’s territory.

 

Journée Sécurijour dans les Laurentides

Les syndicats locaux d’Argenteuil, Deux-Montagnes, Sainte-Scholastique-Mirabel et Basses-Laurentides mettent la dernière main à la journée Sécurijour qui se tiendra le 2 juin chez Intermiel, à Mirabel. Ce programme est conçu pour les enfants de 8 à 13 ans vivant en milieu agricole. C’est l’occasion de leur enseigner les dangers présents dans leur environnement et les moyens de prévenir les accidents. Une invitation sera bientôt envoyée aux producteurs de la région qui désirent inscrire leur(s) enfant(s).

Safety event to be held in Laurentides

The local syndicates of Argenteuil, Deux-Montagnes, Sainte-Scholastique–Mirabel, and Basses-Laurentides are putting the finishing touches on preparations for Sécurijour, a safety event to be held on June 2 at Intermiel in Mirabel. The program is designed for children aged 8 to 13 who live in farming communities. It is an opportunity to teach them about the hazards in their environment and how they can prevent accidents. An invitation will be sent out to regional producers in the near future so that they can get their children registered.

 

Assurance récolte foin

Afin d’identifier des avenues pour améliorer le programme d’assurance récolte foin, des partenaires régionaux se sont rencontrés le 18 avril. Ils ont, dans un premier temps, dressé un bilan des impacts de la météo sur les compensations financières en 2017 pour l’Outaouais. Tous ont reconnu qu’il y avait lieu d’adapter le programme afin qu’il réponde davantage aux besoins des producteurs. Divers scénarios ont été explorés, lesquels seront soumis à la table provinciale d’assurance récolte foin de l’Union. Des demandes spécifiques ont par ailleurs été soumises à la Financière : que les producteurs puissent accéder en ligne à un aperçu des pertes en cours de saison, afin de gérer leur entreprise de façon éclairée et qu’une avance puisse être versée à la fin de l’été, au besoin.

 Hay crop insurance

In an effort to identify ways to improve the hay crop insurance program, regional partners held a meeting on April 18. Firstly, they reviewed the impacts of weather conditions on financial compensation issued for Outaouais in 2017. All partners recognized that it would be good to adapt the program to do a better job of addressing producers’ needs. Various scenarios were explored; these will in turn be submitted to the UPA’s provincial hay crop insurance working table. Specific requests were also submitted to the Financière agricole du Québec (FADQ): firstly, that producers be given online access to information on crop losses over the course of the season so that they can manage their businesses in an informed manner, and secondly that an advance be paid at summer’s end if needed.

 

Projet de Fonds d’innovation en production maraîchère

L’Association des producteurs maraîchers consulte les producteurs pour connaître leur intérêt dans la création d’un Fonds d’innovation en production maraîchère. Ce Fonds serait alimenté par une contribution des producteurs de légumes de plein champ adhérant à Agri-Québec, équivalente à 0,1 % des ventes nettes admissibles déclarées. À ce jour, plus d’une centaine de producteurs maraîchers ont adhéré à la création du Fonds. Le projet est expliqué en détail dans un feuillet explicatif disponible en ligne. Les producteurs peuvent remplir le formulaire d’adhésion au bout de ce lien.

 

Proposed innovation fund for vegetable production

The Association des producteurs maraîchers du Québec is consulting producers to gauge their interest in the creation of an innovation fund for vegetable production. The fund would be fuelled by a contribution from open-field vegetable producers registered with Agri-Québec equivalent to 0.1 percent of declared net eligible sales. To date, over a hundred produce growers have registered their support for the fund. The project is explained in detail in a fact sheet available online (French only). Producers can fill out the registration form at this link.

 

La CPTAQ démystifiée

Représentants des producteurs et de la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ) ont affiné leur compréhension mutuelle lors d’une rencontre technique organisée par le comité d’aménagement de la Fédération UPA Outaouais-Laurentides, le 18 avril. Les producteurs présents se sont familiarisés avec les services juridiques et d’analyse de la Commission. Les représentantes de la CPTAQ ont quant à elles acquis une meilleure compréhension de la réalité terrain vécue par les agriculteurs. La rencontre a également jeté un éclairage sur le travail effectué par la Commission pour faire respecter les décisions, notamment via des ordonnances de cour.

The CPTAQ, demystified

On April 18, representatives from farmers’ groups and from the Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ) came to understand each other better at a technical meeting organized by the UPA Outaouais-Laurentides Federation land-use committee. The producers in attendance gained familiarity with the legal and analytical services offered by the CPTAQ. For their part, CPTAQ representatives gained a better understanding of the reality on the ground that farmers face. The meeting also shed light on work the CPTAQ is doing to enforce decisions, specifically through court orders.

 

Deux-Montagnes amorce l’année sur des bases solides

Réunis en conseil d’administration le 17 avril, les administrateurs du syndicat UPA Deux-Montagnes ont suivi une formation en accéléré portant sur leurs rôles et responsabilités. Quel est le rôle d’un administrateur et qui fait quoi au sein du CA? Qu’est-ce qu’un conflit d’intérêts? Quel est le fonctionnement de la structure régionale de l’UPA? Quel soutien professionnel peut fournir la Fédération? Tous les administrateurs, y compris les nouveaux élus, ont participé à la réflexion, aux échanges et aux mises en situation. À l’issue de la rencontre, ils ont pu établir un plan d’action pour les mois à venir et procéder à la répartition des tâches et des dossiers.

Deux-Montagnes starts year on solid ground

At their April 17 board meeting, the directors of the UPA Deux-Montagnes Syndicate received accelerated training on their roles and responsibilities. What is the director’s role and what does he or she do on the board? What is a conflict of interest? How does the UPA’s regional structure work? What professional support can the Federation provide? All directors, including those newly elected, took part in the reflection, discussion, and scenarios. At the end of the meeting, they were able to establish an action plan for the coming month and divide up tasks and files.

À l’agenda cette semaine

Jeudi 26 avril, 8 h 30 : Forum sur la santé psychologique en agriculture, Saint-Eustache

Vendredi 27 avril, 9 h 30 : comité exécutif de la Fédération UPA Outaouais-Laurentides, Saint‑Eustache

Vendredi 27 avril, 13 h 30 : webinaire sur U+, « Comment réussir sa transition biologique »

 

On the agenda this week

Thursday, April 26, 8:30 a.m.: Forum on mental health in agriculture, Saint-Eustache

Friday, April 27, 9:30 a.m.: UPA Outaouais-Laurentides Executive Committee meeting, Saint‑Eustache

Friday, April 27, 1:30 p.m.: U+ webinar, “Successful organic transition”