Le Centre d’emploi agricole (CEA) de l’Outaouais-Laurentides, en collaboration avec le Centre d’intégration en emploi Laurentides (CIE), a organisé deux journées spéciales pour des travailleurs étrangers temporaires (TET) de la région. En tout, c’est plus de 100 TET qui ont pu profiter des activités offertes le dimanche 7 et le lundi 8 novembre, en compagnie des producteurs des deux fermes sélectionnées, d’Izmir Hernandez du CEA ainsi que de Giovanna O’Connor et Jorge Orozco du CIE. Le CIE a reçu du financement du gouvernement du Canada par le biais du Programme des travailleurs étrangers temporaires pour réaliser ces activités, dans le cadre d’un projet coordonné par Immigrant Québec.

Pour les organisateurs de cette initiative, il était important d’offrir des activités spéciales aux TET afin d’exprimer de la gratitude face à leur bon travail et leur fidélité : « Nous ne voulions pas faire tout simplement une visite de fermes, puisqu’ils y sont déjà à temps plein. Notre but était d’offrir des activités sans lien direct avec le travail. Nous voulions que le tout se déroule dans une ambiance chaleureuse et conviviale pour que les TET puissent tisser des liens amicaux plus forts avec leurs collègues et qu’ils conservent des souvenirs mémorables. »

– Izmir Hernandez, agente en formation, CEA de l’Outaouais-Laurentides

Visite de la ville de Montréal
Le dimanche 7 novembre au matin, les TET se sont dirigés vers Montréal. Une fois arrivés, ils ont pu visiter l’Oratoire Saint-Joseph pour ensuite se diriger vers le Marché Jean-Talon où ils se sont arrêtés pour déguster un bon repas dans un restaurant mexicain. En après-midi, la tournée s’est poursuivie sur la rue Saint-Hubert pour un petit moment de magasinage. Étant donné que les TET étaient sur le point de retourner dans leur pays natal, cela représentait l’occasion idéal d’acheter de petits cadeaux pour leur famille!

Après une année ponctuée de restrictions liées à la COVID-19, les TET étaient très heureux de pouvoir profiter de cette sortie. De plus, ils ont adoré prendre le métro pour se déplacer d’un point à un autre de la ville – pour certains, c’était une première!

Souper festif aux saveurs colombiennes
Le lundi 8 novembre, un souper attendait les TET à la fin de leur journée de travail. Pour l’occasion, la salle des employés de la ferme avait été décorée avec des ballons ainsi que des pancartes sur lesquelles nous pouvions lire « Gracias par su gran trabajo y colaboración » (trad. : « Merci pour votre travail et votre collaboration »). Ils ont pu prendre le temps de discuter avec leurs collègues autour d’un délicieux repas colombien concocté par un traiteur de la région.

Lors de la soirée, M. Philippe Leroux, président du Syndicat de l’UPA Deux-Montagnes, est venu partager quelques mots pour les TET :

« Je tiens à vous remercier, de ma part et de tous les producteurs de la région, pour votre excellent travail et votre dévouement. Sans vous, beaucoup de fermes agricoles n’existeraient plus aujourd’hui. Si les fermes arrivent à prendre de l’expansion, c’est en majeure partie grâce à vous. »